janvier 24, 2023

by Memo in

L'univers du livre (5)

 Culture / par Memo / 34 vues

Tout d’abord, permettez moi de vous souhaiter à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2023, la santé et la bonne humeur.

Pour commencer l’année, j’aimerais vous proposer deux livres et un auteur. Comme précédemment, je vous rappelle que je ne vous présente pas forcément des nouveautés, il y en a assez et de bien plus qualifiés que moi qui le font. Je m’en tiens aux auteur(e)s et aux livres qui m’ont plu, même marquée.

Commençons par du sérieux, Coacher – Efficacité personnelle et performance collective, par Olivier Devillard (Dunod). Coaching, terme anglais qui se traduit en français par « encadrement, accompagnement ». Cette traduction nous dit davantage de ce que c’est, que le terme anglais qui peut être utilisé à toutes les sauces. Mais, attention, on peut effectivement parler de coaching dans tous les domaines et à tous les niveaux. Le coaching en entreprise, le coach sportif sont connus mais les enseignants à tous les niveaux scolaires sont aussi des coachs qui encadrent et accompagnent leurs étudiants vers un avenir de leur choix. Les parents coachent leurs enfants en les familiarisant avec toutes les possibilités que la vie peut leur offrir et en les accompagnant sur la voie qu’ils ont choisie. Nos ami-e-s avec qui on discute régulièrement, peuvent prendre le rôle de coach, consciemment ou inconsciemment. Ce livre, même s’il s’adresse plutôt aux professionnels et aux entreprises, nous donne plein de tuyaux comment agir en coach dans le privé et dans le travail et même pour réussir à se coacher soi-même. Pas mal, non ! On n’a jamais fini d’apprendre.

Le deuxième livre dont j’aimerais vous parler, c’est Le Jour où Anita envoya tout balader (J’ai lu) par Katarina Bivald. Quelle merveilleuse lecture surtout maintenant que l’hiver a décidé de faire son apparition – elle nous fait garder le sourire sur les lèvres jusqu’à la fin. Anita, à quarante ans et quand sa fille quitte la maison pour l’université, décide de réaliser les rêves qu’elle avait à dix-huit ans : apprendre à conduire une moto, devenir indépendante, vivre une histoire d’amour. C’est un souffle d’air frais, plein d’espoir et de persévérance qui nous fait du bien.

Le premier livre de cette auteure, La Bibliothèque des cœurs cabossés, est est aussi un vrai bijou.

L’auteur dont la trilogie m’a beaucoup marquée est Ernesto Sabato. Il est né en Argentine, a fait des études scientifiques et philosophiques, puis a passé deux années à Paris et, de retour en Argentine, a commencé à écrire.

Les trois livres portent le titre Le Tunnel, Alejandra et L’Ange des ténèbres. Nous trouvons dans ces livres Buenos Aires, des êtres humains qui se déchirent et les troubles politiques en Argentine qui se mêlent, dans le troisième, au destin personnel de l’auteur.

Bonne lecture et à une prochaine rencontre entre amoureux de livres.
Anita

Source: cet article a été publié dans la Hauterive Info 21 janvier-février 2023 par Anita Watts
  • Listing ID: 11849
Détails du contact

Posieux *****

Contacter l'annonceur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.