février 5, 2021

by Memo in

L’Auberge Paroissiale

 Bon à savoir Hauterive FR / Posté il y a 4 semaines par Memo / 136 vues

Le bâtiment qui abrite l’auberge communale à Ecuvillens (La Pinte) a été construit en 1843 par un jurassien, M. Berdat. C’était alors une fabrique de clous et l’on trouve, dans une cave voutée, les emplacements des fours. Après quelques années, les affaires n’étaient pas très florissantes et ce fut la faillite.
A` l’époque, deux grands partis politiques existaient : les « aristocrates conservateurs » pour l’Eglise et les radicaux, anticléricaux. Mais un nouveau parti se manifesta, les « Biens pulicaires », corporation de droit public, centriste. Ce parti a acheté cette fabrique pour la transformer en « maison des œuvres », c’est-à-dire une maison d’accueil. Mais il ne resta pas longtemps propriétaire et, en 1855, la paroisse en empruntant CHF 5’000.- à la Banque Bettin à Fribourg, l’a rachetée et transformée en auberge.
Sur l’instigation de Mme Marie Chavaillaz-Berdat, fille du premier propriétaire et grand-mère d’Eugène Chavaillaz, qui avait servi dans les cours de Pologne, de Russie et d’Autriche sous l’Empereur François-Joseph, la jeunesse commença à présenter des théâtres. Lors de la St-Joseph, les jeunes Chavaillaz, Maradan, Chenaux et bien d’autres présentèrent dans une ferme « Chez Flavie » leur pièces et c’est à partir de là que jaillit l’idée d’une salle paroissiale. Et c’est en 1911 que les travaux débutèrent.

(source Memento)

Détails du contact

Posieux ***** https://hauterive.lememento.ch/

Contacter l'annonceur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *