décembre 13, 2021

by Memo in

De la poésie pour cette période de Noël

 Culture / Posté il y a 1 mois par Memo / 104 vues


Du Memento No 34, décembre 1988 – “De notre fidèle lectrice Yvonne Kaeser, nous avons reçu ces lignes, moitié vers, moitié prose, que nous tenons à publier parce qu’elles sont pleines de sensibilité, de douceur, d’espérance…bref, pleines de poésie”.
Nous en remercions vivement leur auteur en souhaitant qu’elle ait des émules à Ecuvillens, à Posieux ou ailleurs !

Mon Étoile

Il y a longtemps, bien longtemps

Lorsque j’étais petit enfant

Je regardais le ciel rempli d’étoiles si lumineuses

Que j’en restais toute joyeuse.

Maman me disait : »regarde, petite, ce sont les fenêtres

du paradis qui s’allument ».

Et puis j’ai posé des questions sur les astres, sur la

lune.

Puis j’ai grandi et j’ai voulu en savoir davantage.

J’ai découvert l’étoile du berger qui me fit longuement

rêver.

Puis ce fut la grande et la petite Ourse, le W de Cassio-

pée, le collier, et encore le Sagittaire, le Bouvier et la

longue coulée de la Voie lactée.

De ces étoiles à nous il y a des millions d’années.

Tout cela était trop majestueux et je cessai d’y penser.

Mais, bien plus tard, le cœur meurtri, accablée, lasse,

incomprise, je regardai à nouveau les étoiles.

Oh miracle ! J’en découvris une qui m’avait échappé jus-

qu’ici et qui m’émerveilla.

Elle se mit à briller d’une manière si intense, elle sem-

blait si proche de moi, sautillante, elle était si attiran-

te que, tout doucement, comme je l’aurais fait pour une

fleur ou pour un diamant, précieusement je la cueillis et la gardai dans ma main.

Mais une petite voix me dit : « Attention ! Ne me perds

pas ! Mets-moi bien au chaud au fond de ton cœur et, tou-

jours, pense à moi ».

Alors je lui ai donné un nom : elle s’appelle l’espérance.

Et puis j’ai regardé à nouveau, il y avait des milliers

pareilles à la mienne.

J’en ai pris pleine toute une brassée et je vous les ai

lancées. Les avez-vous reçues ?

Peut-être, un jour quelque part, une brave grand-maman

sur le point de passer le port dira doucement dans un der-

nier effort : « Regarde petit, je t’ai gardé un trésor,

prends cette étoile, mets-la au plus profond de ton cœur

et tu n’auras plus jamais peur.

Yvonne Kaeser,

Suivez l’exemple de Madame Y. Kaeser il y a 33 ans: partagez vous aussi votre production littéraire (exemple: poème)
Il suffit de nous la transmettre à l’adresse e-mail
info@lememento.ch et nous nous chargerons de la publier.
(contact tél. 26 411 19 20)

 

  • Listing ID: 9193
Détails du contact

Posieux *****

Contacter l'annonceur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *